My absolute darling / Gabriel Tallent

Livre

Tallent, Gabriel (1987-....). Auteur

Edité par Gallmeister. Paris - 2018

A 14 ans, Turtle Alveston arpente seule les bois de la côte nord de la Californie. Son univers familial est aussi menaçant que fermé. Ayant grandi avec un père abusif, elle se réfugie désormais dans la solitude, jusqu'à ce qu'elle attire l'attention de Jacob, un lycéen avec qui elle noue des liens d'amitié. Premier roman. Electre 2018

Autres documents dans la collection «Americana»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Ca raconte Sarah : roman / Pauline Delabroy-Allard | Delabroy-Allard, Pauline. Auteur

Ca raconte Sarah : roman / Pauline Delabroy-A...

Livre | Delabroy-Allard, Pauline. Auteur | 2018

Deux femmes se rencontrent et vivent une passion amoureuse. L'une arrive à la fin de sa vie, victime d'un cancer du sein. L'autre, tourmentée par l'amour, commence à sombrer dans la folie. Prix des libraires de Nancy et des journa...

Appartient à : Romans

Onze jours / Lea Carpenter | Carpenter, Lea (1972-....). Auteur

Onze jours / Lea Carpenter

Livre | Carpenter, Lea (1972-....). Auteur | 2018

Pennsylvanie, mai 2011. Susan apprend que Jason, son fils unique engagé dans les forces spéciales en Afghanistan, est porté disparu. Cette femme forte et dynamique, habituée aux hautes sphères politiques, se trouve désemparée face...

Appartient à : Americana

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Absolument captivant 5/5

    Le talent de cet auteur est son écriture. Dès les premières page on entre dans la peau du personnage principal Turtle, jeune fille de quatorze ans, sous l'emprise de son père toxique. Avec elle on vit un rapport fort et puissant avec la nature, ce qui nous sauve. Gabriel Tallent dépeint magnifiquement l'humanité dans toute son horreur et la nature dans toute sa splendeur. Premier roman éblouissant de noirceur , qui convoque Sukkwan Island de David Vann, Dans la forêt de Jean Hegland ou encore le film Leave no trace de Debra Granik.

    par Evelyne Le 10 octobre 2018 à 09:56